Le Grand Caminols en solo ou en relais de 2:

27km 1450D+.

 

Descriptif en deux mots:

Un itinéraire qui ravira sans aucun doute les amateurs de "vrai trail à l'état pur".

Un parcours exigeant mais tout juste magnifique.

Les monotraces se succèdent à n'en plus finir entre chênes, châtaigniers, pins et garrigue, en sous-bois ou en crêtes escarpées mais aussi via les vieux sentiers du patrimoine agricole de la commune.

Ce trail est technique et nécessite donc une bonne préparation.

Le + de ce circuit reste incontestablement la diversité des secteurs traversés et un bon nombre de points de vue.

Ici, pas de monotonie mais une grande variété de coins et recoins aussi cool les uns que les autres.

 

Déroulé d'une aventure:

Ça démarre plein pot pour rejoindre le « pont » qui enjambe le ruisseau du Vèbre puis le hameau des Douzes et voici déjà la première difficulté pour se mettre en jambe: 100 m+ sur un sentier caillouteux pour basculer sur un sentier technique et joueur au cœur même du parcours de santé.

Vous emprunterez ensuite une piste pour rejoindre la première grosse difficulté du parcours : la montée vers les crêtes du Mont Cabrier. La course débute vraiment au pied de ce monotrace, dans les châtaigniers puis les chênes.

Vous sillonnez tant bien que mal sur une pente à 27% de moyenne et débouchez enfin sur une piste en crête où vous allez pouvoir reprendre un peu de souffle et décongestionner vos cuissots.

Le répit sera de courte durée car le trail des Caminols ne doit pas sa renommée à une simple « côtelette »! Vous emprunterez différents crapahuts, raidars et descentes infernales qui vous feront tourner tout autour du célèbre Pic de Tantajo.
Enfin vous y êtes: « la Tantajo express », le « vide tripes », la « montée infernale par la face nord », le « pierrier du dégoût » et tous les autres noms donnés par les courageux traileurs de l’an passé. Devant vous se dresse le fameux Pic de Tantajo. Il va falloir être patient et fort pour gravir les 150m D+ pour 500m sur une pente qui dépasse les 100% par endroits !
Après avoir juré et pesté 100 fois qu’on ne vous y reprendrez plus à faire des trail à la con et après avoir signé votre certificat de décès, vous arrivez comme par magie ( ou plutôt en hypoxie !) au point culminant du parcours.

Alors que Bédarieux s’étale sous vos pieds, vous pourrez admirer le point de vue qui s’offre à vous sur 360°: du Caroux jusqu’à la mer et les Pyrénées en passant par le Pic Saint Loup, l’Hortus, le Pic du Vissou et le Mont Saint Clair !
Une belle dévalade technique et pentue à souhait puis les cloches de la « buse » vous mèneront au premier ravitaillement solide au cœur des vignes du Domaine de Clovallon où s’effectuera le passage de relais.

Profitez de ce court moment d’accalmie pour reprendre des forces, vous allez en avoir besoin !
 

Vous allez maintenant vous attaquer aux pentes raides du Mont Cabrier. Au sortir d’une ancienne carrière, vous passerez sous une arche naturelle façonnée par l’érosion du temps et découverte par hasard en ouvrant le sentier.

C’est en vous accrochant à tous les arbres que vous trouvez sur votre parcours que vous parvenez enfin au sommet. Après avoir signé votre deuxième avis de décès, vous basculez dans une descente technique mais somme toute « relativement reposante ».

Enfin, par le bout de piste emprunté à l’aller vous rejoignez le parcours de santé et son précieux ravitaillement liquide.

Prenez soin de bien vous hydrater et vous rafraîchir, les premières chaleurs de la saison sont en général de la partie et le soleil commence à taper lourdement sur vos épaules…

 

On met le cap vers le Courbezou, en suivant les traces laissées par les sangliers d’abord sur une piste puis dans le lit d’un ruisseau.

Au déboucher d’un champ herbeux il vous faut grimper la dernière difficulté d’un tracé bien cabossé aussi, vous entamez la montée « ombragée » vers notre dernier volcan : le Courbezou. S’ensuivent alors une succession de monotraces et de pistes pour en redescendre alors qu’une nouvelle fois, les causses et le plateau du Caroux s’étalent à perte de vue.
 

Vous abandonnerez petit à petit les paysages de chênes pour découvrir au détour d’un dernier raidar « efficace », la garrigue locale, ses pins et son SABLE !
 

Et oui, fini les grosses pentes, les montées infernales et les glissades, vous entrez dans le pays calcaire des cades, des pins, des bruyères et des genets en fleur.

Des odeurs délicates de thym et de romarin vous enveloppent mais ne vous sont d’aucun secours aussi, vos pas deviennent lourds, très lourds et s’enfoncent dans ce sable que le soleil continu de chauffer!

Les monotraces s’entrelacent pour vous mener au dernier ravitaillement solide et liquide.
Bientôt le graal!

Vous repartez dans les pinèdes d’un bon pas, le sable peu à peu a laissé place aux multiples cailloux rugueux du causse. A travers les buis et genets scorpions pour vous stimuler vous cheminez jusqu’au « mur du soleil et de l’abeille ».

Enfin la descente finale s’ouvre à vous avec ses clapas et ses bartas, après avoir longé les magnifiques falaises du Roc Rouge vous commencerez à entendre la douce voix du speaker qui annonce votre arrivée imminente.

Une dernière calade à descendre, le hameau des Douzes et le pont de fortune franchi au départ, quelques longs mètres de plat et (enfin) la ligne d’arrivée où tous vos proches vous attendent une bière bien fraîche à la main.

Vous n’êtes pas au paradis, non mais pas loin, vous venez tout simplement de braver le Grand Trail des Caminols, vous en êtes finisher, bravo !  


LES INFOS UTILES :
. Distance : 27 km
. Dénivelé : 1450 m+
. Heure de départ : 8h00 le 22 novembre 2020 à Bédarieux (espace de la Tuilerie)
. Temps limite : 6h
. Ravitaillements : solide et liquide (km 12.5 et  km 23) + uniquement liquide (km 8, km 14 et km 19)
. Dotation au retrait de dossard : Buff + bouteille de jus de fruit + gobelet ecocup.
. Inscriptions : limité à 400 dossards – pour s’inscrire cliquez ici
. Retrait des dossards : Dimanche 22 novembre 2019 de 6h30 à 8h00 à la Salle de La Tuilerie, Avenue des Justes à Bédarieux
. Où voir passer les coureurs du Grand trail des Caminols :
          - PIC DE TANTAJO (km 11) : prendre la route qui monte à gauche avant le tunnel du col du buis - accès uniquement à pieds sur la partie finale – compter 15 mn – accès interdit aux voitures – route dédiée au secours – se garer sans gêner le long de la petite route au niveau du champs à côté du chenil - passage entre 9h00 et 10h00.
          - RAVITAILLEMENT passage de relais (km12) : domaine de Clovallon, attention aux coureurs – passage entre 9h10 et 10h30.
          - PARCOURS DE SANTE (km 5 et km 14) : accès possible en voiture mais attention aux coureurs – passage entre 8h10 (tête de course) et 11h30 (fin de course) – A seulement 5 km de la Tuilerie.

Contactez-nous :

© 2016 Bédarieux Course Nature

Siège Social : 273 chemin de Levas 34 600 Bédarieux             Mail : bedarieuxcoursenature@gmail.com

Tél : 07 81 31 36 69 - Renaud Pégurier (Président)

Suivez-nous:
  • Wix Facebook page
  • Twitter Classic
  • Google Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now